Archives de catégorie : Presse

Article du JSL : Eliot Virot (Champforgeuil) est vice-champion de France

Article du JSL (13/04/2019)

Sociétaire du club de Champforgeuil, le jeune Eliot Virot n’a pas réussi son pari de devenir champion de France U15 de lutte gréco-romaine, hier, à Châlons-en-Champagne.

En finale, l’adolescent n’a strictement rien pu faire face à Magomed Ibraguimov, dans la catégorie des 52 kg.

Le licencié du Palais (Vienne) a pris la nuque d’Eliot VIROT après seulement 20 secondes de combat et l’a ensuite projeté au sol avant de l’immobiliser définitivement.

Eliot Virot se contente de cette médaille d’argent acquise de haute lutte après avoir franchi trois tours et gagné avec autorité sa demi-finale sur le score de 9-0.

Félicitations pour cette médaille qui récompense le travail de tout un club !

Gaëlle Ruiz empoche un sixième titre de championne de France – Article du Bien Public

La Seurroise Gaëlle Ruiz effectue un très bon début de saison. Il y a quelques jours, elle a de nouveau décroché le titre de championne de France juniors de lutte.

Elle est sur la plus haute marche du podium depuis six saisons. La jeune lutteuse Gaëlle Ruiz a décroché un sixième titre de championne de France consécutif dans sa catégorie, le 16 mars, à Le Pouzin (Ardèche). Depuis la catégorie des minimes, la Seurroise, qui aura bientôt 19 ans, a toujours gagné. Cette année, il n’y a pas eu d’exception. Le titre en juniors – 57 kg ne lui a pas échappé…

Article du Bien Public

L’argent pour Gaëlle Ruiz aux championnats de France Séniors 2019

Article du JSL : 25/01/2019

A 18 ans, la sociétaire de Champforgeuil, Gaëlle Ruiz, n’est pas passée loin d’un premier titre majeur chez les seniors, ce vendredi après-midi , à Besançon, où ont débuté les championnats de France seniors.

Le beau parcours de la championne de France juniors, victorieuse de ses trois premiers combats, n’a pris fin qu’en finale de sa catégorie des 57 kg face à Mathilde Rivière (Bagnolet), vainqueur par tombé après seulement une petite minute de combat.

 

Dans la catégorie des 50 kg, Félicia Gallo (Torcy) s’est incliné dès le 1er tour (0-3) face à Tabatha Grunewald (Châlons-en-Champagne), son éternelle “bête noire”. Son ex-coéquipière à Torcy, Ameline Douarre, désormais licenciée à Bagnolet, s’est emparée quant à elle du titre chez les 62 kg.

La compétition se poursuit ce samedi avec l’épreuve de lutte libre masculine.

Théo Mazoyer-Veautier : champion de France Séniors 2019

Article du JSL : 27/01/2019

Le jeune sociétaire de l’AC Champforgeuil, Théo Mazoyer-Vautier (17 ans) a créé une belle sensation ce samedi à Besançon en devenant champion de France de lutte libre dans sa catégorie des 57 kg. Une performance d’autant plus méritoire qu’il est seulement junior 1re année.

Après un premier tour victorieux (10-0) face au local, Tourpal Mukhtarov (Besançon), le pensionnaire du pole France de Dijon a dominé (21-11) le lutteur d’origine marocaine, Chakir Ansari, 8e de finaliste aux JO de Rio en 2016. En finale, il s’est imposé aux points (10-5) face au Toulousain Issa Akhmadov pour aller chercher le titre.

Une très grosse performance qui éclipse presque la belle médaille d’argent d’écrochée la veille par sa coéquipière Gaëlle Ruiz chez les féminines 57 kg.

Gaëlle Ruiz, lutteuse au mental d’acier aux 5 titres de championne de France.

Article du Bien Public

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Elle profite de vacances bien méritées. Après une saison éreintante, Gaëlle Ruiz a pu faire un break dans le centre de fitness familial, situé le long du quai du Midi à Seurre. Le nom de la jeune Seurroise commence à être ­connu dans la commune du val de Saône, puisque l’enfant du pays est l’une des lutteuses les plus prometteuses de sa génération. À 18 ans, Gaëlle Ruiz, qui compte déjà cinq titres de championne de France de lutte, va entrer au pôle France, à Dijon, à partir de septembre.

Le tournoi “Steeve Guénot” a attiré du monde

Servant de préparation aux lutteurs et aux entraîneurs dans l’optique des championnats de France qui se profilent (25 au 26 mai), il a regroupé plus de 150 jeunes lutteurs (minimes, cadets et juniors).

Au total, 31 clubs ont fait le déplacement pour ce qui constitue une des étapes phares du calendrier de préparation des athlètes.